« J’ai perdu ma langue », ou l’importance de maîtriser sa langue maternelle

noir et blanc etnic style

 

La question de la transmission de la langue maternelle

Nous partageons avec vous cet excellent reportage audio intitulé « J’ai perdu ma langue » et réalisé par Chayet Chiénin qui met le doigt sur un problème qui touche de nombreuses personnes issues de la diaspora africaine: le fait de ne plus parler sa langue d’origine, la langue maternelle et celle des ancêtres.

En tant que parents et garants de la transmission culturelle à nos enfants, il faut faire l’effort à la maison de parler la langue maternelle au minimum 1/3 du temps de parole pour que celle-ci ne soit pas perdue. Malheureusement, faute de temps, de volonté et sous la pression des sociétés où la langue française fait figure de référence, on ne compte plus les personnes issues de la diaspora des pays africains qui ne possèdent plus la maîtrise de leur propre langue.

Maîtriser sa langue maternelle est une vraie richesse pour les enfants car à travers la langue l’identité culturelle perdure. La langue des ancêtres est en quelque sorte le socle sur lequel repose toutes les valeurs qui peuvent être transmises aux enfants. C’est une perte culturelle immense que de perdre sa propre langue. A l’avenir, il serait bénéfique au sein des familles d’accorder plus d’importance à l’apprentissage des langues maternelles aux enfants.

On vous laisse apprécier ce court reportage audio ci-joint, et n’hésitez à le partager!

Enregistrements : septembre 15
Mise en ondes & mix : Charlie Marcelet, Samuel Hirsch
Réalisation : Chayet Chiénin

 

1 Trackback / Pingback

  1. Afropolitan | « J’ai perdu ma langue », de Chayet Chiénin

Leave a comment

Your email address will not be published.


*