Activité: faire son arbre généalogique

S’interroger sur ses racines

Pour occuper les petites mains pendant les vacances, on vous propose une activité ludique et manuelle qui a le mérite de ne pas être jetable: faire son arbre généalogique.

Dès que l’enfant atteint l’âge de trois ans, il commence à s’intéresser de près à ses racines et voilà que survient une avalanche de questions:

« -Papa, maman, d’où est ce que je viens?

-Pourquoi je m’appelle comme ça?

-Pourquoi ma peau est de cette couleur?

-Où est ce que tu es né toi?

-Et Papy, et Mamy, ils habitent où?

-Pourquoi c’est loin? Et pourquoi moi je n’habite pas là-bas?

-Pourquoi vous n’avez pas le même nom de famille »

En bref, tout plein de questions naturelles qu’un enfant se pose sur ses origines. Et si vous en profitiez pour établir avec lui un petit arbre généalogique que vous pourrez afficher sur les murs de sa chambre? C’est une manière simple pour l’enfant de visualiser les liens entre les différents membres de sa famille pour qu’il puisse être fier de ses racines.

On vous a concocté cet arbre généalogique à remplir soi-même. (Quatre modèles différents sont proposés, pour les familles de 1 à 4 enfants. Malheureusement, n’ont n’avons pas pu le décliner pour les familles recomposées car il avait trop de combinaisons possibles, mais vous pouvez aisément étendre l’arbre en dessinant vous-même les branches supplémentaires, ainsi que pour les oncles et les tantes.)

arbre-familial-trois-enfants f

Comment faire son arbre généalogique?

  1. Téléchargez en cliquant sur ce lien et imprimez le modèle de l’arbre généalogique qui convient à votre modèle familial: Enfant unique, 2 enfants, 3 enfants, 4 enfants.
  2. Remplissez les bulles (à faire par l’enfant): soit en découpant une photo de chaque membre de la famille pour la coller à l’emplacement adéquat, soit en dessinant directement le portrait de la personne à l’aide de feutres de couleur.
  3. Ecrivez sous chaque bulle les noms et prénoms de la personne correspondant à l’identité du membre de la famille.
  4. C’est le moment de raconter à votre enfant les histoires de famille que vous souhaitez lui transmettre!

 

Et voilà! On espère que cette activité vous plaira!

 

 

Leave a comment

Your email address will not be published.


*